MASAS-X

Canada's Multi-Agency Situational Awareness System
(MASAS) National Information eXchanges (MASAS-X) Pilot Project

PROJET PILOTE NATIONAL D’ÉCHANGE D’INFORMATIONS DU SICS (SICS-X)

En novembre 2011, le Centre des sciences pour la sécurité de R & D pour la défense Canada a lancé le projet pilote SICS X dans le cadre de l’initiative de conception du SICS.


Le projet SICS X a pour objet d’opérationnaliser les échanges pancanadiens d’informations sur la situation aux fins des opérations, des exercices et de la formation qui relient les nombreuses parties interessées. Ces services essentiels seront gérés par un bureau centralisé afin que la communauté de la sécurité publique aua Canada (et les infrastructures essentielles) jouisse d’une capacité commune à long terme de CS stable, fiable et durable.

Le contenu du SICS X

Le SICS X permet la diffusion d’alertes et d’informations sur la situation en se concentrant sur le contenu non confidentiel qui peut être partagé ouvertement au sein de la vaste collectivité de la gestion des urgences et de la sécurité publique (GUSP).

Suivant les principes et l’architecture technique du SICS, le contenu du SICS X est publié directement par la source. Une partie du contenu vient aussi de sources autorisées du domaine public comme des sites Web du gouvernement et divers systèmes de détection.

Les participants inscrits peuvent publier et utiliser de l’information situationnelle au moyen du SICS X en employant leurs propres applications ou encore des outils élémentaires de publication et d’échange d’informations du SICS-X, et ce, sans frais. Voici des exemples de types de contenu que l’on peut retrouver dans le SICS:

  • Conditions météorologiques actuelles, prévisions et alertes météo, etc.
  • Fermetures de routes planifiées (pour entretien ou opération de sécurité) ou imprévues pour cause naturelle (inondations, blizzards, etc.).
  • Communautés fermées ou déplacement temporaire dans le Nord ou dans une région éloignée.
  • Alerte de catastrophe naturelle (tremblement de terre, tsunami, etc.).
  • Matières dangereuses ou incidents impliquant un agent chimique, biologique, radionucléaire ou explosif.
  • Alerte d’augmentation du niveau d’un cours d’eau.
  • Points d’intérêt (aires de repos, centre de premiers soins, refuge d’urgence, etc.).
  • Périmètre d’un feu de friches, d’une zone de quarantaine, d’un événement, etc.
  • Opérations de recherche et sauvetage.
  • Érection de murs de sable, construction de digues, aménagement de postes de pompage.
  • Alertes médicales, démarcation de la zone d’une pandémie, etc.